Lutte contre la précarité menstruelle

Qu’est la précarité menstruelle ?
La précarité menstruelle est la difficulté ou le manque d’accès des personnes réglées aux protections hygiéniques par pauvreté. Ce phénomène touche 1,7 millions de françaises en 2018 (selon l’association Règles Elémentaires). 500 millions de personnes vivent dans la précarité menstruelle dans le monde.
Dans les pays occidentaux, les femmes sans abri, les personnes vivant dans des situations précaires et les étudiantes sont particulièrement touchées par ce fléau en raison du budget nécessaire à l’achat de ces protections. En effet, une femme dépense environ 5€ par mois dans les protections hygiéniques. Au total, dans sa vie, une femme dépense environ 2340€ en protection hygiénique. C’est un budget conséquent.   
Pour lutter contre la précarité menstruelle, mais aussi pour celles qui n’ont pas de protections sur elle (pour les oublis …), une boîte à règles a été mis en place l’année dernière, initiée par deux élèves de Terminale. Porter cette année par la commission solidarité, nous souhaitons développer cette boîte !

La boîte à règles se situe dans les toilettes du rez-de-chaussée du bâtiment C (toilettes réservées exclusivement aux filles). Chacun peut se servir dans cette boîte qui est en libre-service. La boîte est remplie grâce à des dons (que vous pouvez, si vous le souhaitez, faire à votre tour). Il suffit pour cela de déposer un paquet de serviettes ou de tampons à la Vie Scolaire, dans la boîte prévue à cet effet.

Aidez-nous à faire vivre ce projet !!

Noa (TG05) et Léa (TG08)

Article Le Parisien : Précarité menstruelle – le gouvernement débloque 5 millions d’euros pour 2021